faire dressing soi même

Cachez-moi ce dressing que je ne saurais voir

Enfin mon dressing est terminé! du moins la structure, il me reste encore tout les petits accessoires qui font toute la différence.

Quand je parle d’accessoires je pense, éclairage, panier pour les chaussettes mais surtout comment cacher mon dressing.

En effet, non pas qu’il soit laid loin de là, mais il fait face à une fenêtre de toit orienté plein sud, je vous laisse imaginer la luminosité, pas cool pour les vêtements.

Je décide donc de chercher une solution, la plus simple à laquelle on pense tous c’est le traditionnel rideaux!

Mouai, peut mieux faire, ça fait quand même un peu obsolète le rideau je trouve, je m’oriente donc vers des panneaux japonais.

C’est plutôt esthétique est simple d’emploi, un rail à fixer au plafond et hop le tour est joué.

Bien entendu avant d’acheter vos panneaux calculer bien la longueur et le nombre nécessaire dans la largeur , il faut qu’ils se recouvrent de quelques cm une fois fermés.

Une fois le rail fixé au plafond le reste est un jeu d’enfant vous trouverez des informations sur le montage ici.

Ceux-ci étant posés je me demande maintenant si il serait possible de motoriser l’ouverture et la fermeture des panneaux japonais.

Avec un interrupteur dissimulé dans la plinthe que l’on pourrait actionner avec le pied, ça pourrais être vraiment sympa!

Bon, ayant un arduino sous la main je vais tenter l’expérience et je vous ferais part du résultat, dans tout les cas je vous souhaite un bon bricolage!